ciné-club

Venez découvrir les grands classiques du cinéma brésilien, ainsi que sa production contemporaine!

Diapositive1 (apéro à partir de 19h00, présentation suivie de la visualisation à 20h00).

Film : As filhas da Chiquita, de Priscilla Brasil (version portugaise sous-titrée en français) 2006, 52 minutes.

Synopsis :

Il y a 28 ans, le second dimanche d’octobre, la procession du bicentenaire du Círio de Nazaré – la plus grande fête catholique au Brésil et l’une des plus importantes au monde – se voit tenue de se dérouler à côté de la Fête de Chiquita, la traditionnelle rencontre homosexuelle de l’Etat d’Amazonie : même jour, même endroit, au vu et au su de tous. Deux millions de fervents catholiques d’une part, et plusieurs dizaines de milliers d’homosexuels de l’autre.

En 2004, l’IPHAN (l’Institut du Patrimoine Historique et Artistique National du Brésil) incluait la Fête de Chiquita dans le processus d’attribution au Círio du titre d’Héritage Immatériel de l’Humanité, ouvrant ainsi une polémique : après tout, la Fête de Chiquita fait-elle partie du Círio ? Le film, au-delà des « Chiquitas », révèle la relation symbiotique entre le sacré et le profane.

 

La présentation du film et la conduction du débat sera faite par Fábio Frazão, masterant en Etudes cinématographiques  à  l’Université Sorbonne Nouvelle – Paris III.

La participation au cinéclub est entièrement gratuite. Les places sont limitées. Réservation obligatoire.

 

 

—————————————————–

Ciné-club Alter’Brasilis

 

I) Comment le projet est-il né ?

Le ciné-club Alter’Brasilis est né de l’envie de partager avec nos membres l’histoire du cinéma brésilien : des grands classiques à la production contemporaine.

Ce projet a fait ses premiers pas grâce à la volonté d’un cinéphile invétéré de donner à connaître à notre public un cinéma encore méconnu – le cinéma indépendant brésilien. Ciro Marcondes a assumé la programmation du ciné-club d’octobre 2014 à avril 2015, lors de son séjour à Paris pour la réalisation d’une co-tutelle avec l’Université Sorbonne – Paris IV dans le cadre de son doctorat en cinéma brésilien.

Depuis mai 2015 nos sessions sont animées par divers intervenants passionnés par le cinéma brésilien.

II) Comment se déroule chaque séance du ciné-club ?

Outre le partage de l’amour pour le cinéma, le ciné-club Alter’Brasilis propose un autre regard sur le Brésil à travers une programmation alternative. Un moment de partage et d’échange dans une ambiance conviviale autour d’un pão de queijo et d’une expérience cinématographique atypique.

Programme :

–  19h00 : accueil des inscrits pour un apéro brésilien.

–  20h00 : présentation du film par un intervenant.

–  A la fin de la projection : débat animé par l’intervenant.

 

 III) Historique des séances du ciné-club

Octobre 2014 – Deus e o diabo na terra do sol (Glauber Rocha, 1964, 125 minutes )

Novembre 2014 – O céu de Suely (Karim Aïnouz, 2006, 88 minutes)

Décembre 2014 – São Paulo S/A (Luís Sérgio Person, 1965, 107 minutes)

Janvier 2015 –Amarelo manga (Cláudio Assis, 2003, 100 minutes)

Février 2015 – Iracema, Uma Transa Amazônica (Jorge Bodanzky et Orlando Senna, 1976, 91 minutes)

Mars 2015 – Toda nudez será castigada (Arnaldo Jabor, 1973, 102 minutes)

Avril 2015 – A casa de Alice (Chico Teixeira, 2007, 92 minutes)

Mai 2015 – Lamarca (Sérgio Rezende, 1994, 130 minutes)

Juin 2015 – Macunaíma (Joaquim Pedro de Andrade, 1969, 110 minutes)

Octobre 2015 – O cheiro do ralo (Heitor Dhalia, 2007, 112 minutes)

Novembre 2015 – Como era gostoso o meu francês (Nelson Pereira dos Santos, 1971, 84 minutes)

Décembre 2015 – O auto da compadecida (Guel Arraes, 2000, 104 minutes)

Janvier 2016 – Baixio das bestas (Cláudio Assis, 2006, 80 minutes)

Février 2016 – Madame Satã (Karim Aïnouz, 2002, 105 minutes)

Mars 2016 – Cangaceiro (Lima Barreto, 1953, 105 minutes)

Avril 2016 – Notícias de uma guerra particular (João Moreira Salles / Katia Lund, 1999, 57 minutes)

Mai 2016 – Branco sai preto fica (Adirley Queirós, 2015, 93minutes)