rencontres littéraires

En partenariat avec l’auteure et chercheuse Mazé Torquato Chotil, nous vous présentons les rencontres littéraires .

Nous invitons à chaque mois un écrivain lusophone, qui nous présente son œuvre lors d’une discussion entièrement en portugais avec Mazé.

Les rencontres se déroulent à l’institut tous les derniers vendredis du mois. Nous vous accueillons à partir de 19h00 pour un apéro brésilien (buvette et petite restauration proposées sur place). La présentation commence à 19h30 et s’achève par un échange avec le public.

Afin d’assurer votre place, merci de vous inscrire via le formulaire en bas de la page.

Prochaine édition du vendredi 12 octobre : Guiomar de Grammont – Les ombres de L’Araguaia (Palavras cruzadas)


Ni vivant ni mort, Leonardo a disparu. Il avait 20 ans et voulait changer le monde, une dictature impitoyable dominait le Brésil. Pour Sofia, sa petite sœur, il était un dieu. Les années ont passé et le vide ne s’est pas comblé. Le père est mort, la mère s’est enfermée dans son chagrin et Sofia, étouffée par cette absence, part à la recherche du disparu.

Un ami lui fait parvenir un cahier étrange. Il raconte à deux voix une forêt amazonienne magnifique, mortelle et une vie quotidienne éprouvante dans l’ Araguaia, région d’Amazonie choisie dans les années 70 par un groupe d’étudiants utopistes pour créer une guérilla de libération des paysans. Ils étaient une soixantaine face à 10 000 soldats pour les combattre. Il y eut peu de rescapés. Qui l’a fait remettre à Sofia ?

Guiomar DE GRAMMONT est écrivaine et professeur à l’Université Fédérale de Ouro Preto.

Elle organise le « Fórum das Letras », Salon Littéraire de Ouro Preto, Minas Gerais (en 13e édition) et la FlinnkSampa, sur la littérature et la culture noire, qui se réalise toutes les années à Sao Paulo. En 2015, elle a été la commissaire pour le Brésil, pays invité au Salon du Livre de Paris.

Auteure, entre autres livres, du roman Fuga em Espelhos, bourse de la Fondation VITAE et de l’essai Aleijadinho e Aeroplano, sur l’art brésilien. Prix « Casa de las Americas 1993 » à Cuba, pour le recueil de nouvelles O fruto do nosso ventre, publié la même année à Cuba et au Brésil. Son livre le plus récent est le roman Palavras Cruzadas, par la maison Rocco, 2015, prix National du Pen Club en 2017. Ce livre a été publié en France en 2017, chez Metaillié, avec le titre « Les ombres de l’ Araguaia ».

 

Inscrivez-vous :

——————————————————————–

Historique des éditions précédentes:

Septembre 2015 – Milton Blay : Direto de Paris, coq au vin com feijoada

Octobre 2015 – Maurício Vieira : Poesia, fotografia e Angola

Novembre 2015 – Jérôme Souty : Motel Brasil

Janvier 2016 – Márcia Bechara :  l’ensemble de son oeuvre

Février 2016 – Marco Guimarães : Meu pseudônimo e eu

Mars 2016 – Paula Anacaona : la traduction du portugais vers le français

Avril 2016 – Luiz Andrade Silva : Crónicas da terra longe

Mai 2016 – Alberto da Silva : La dictature brésilienne, les films d’Ana Carolina et Arnaldo Jabor

Juin 2016 – Viviane Fuentes : O Pescoço da Girafa, A tromba do elefante, A língua do tamanduá

Septembre 2016 – Marcelo Marinho : Guimarães Rosa et l’énigme d’une mort annoncée : jagunços et poètes dans une autofiction allégorique 

Octobre 2016 – Nuno Gomes Garcia : O dia em que o sol se apagou

Novembre 2016 – Rômulo Marques : Voos e sonhos na mata

Février 2017 – Hélène Seingier : Génération Favela

Mars 2017 – Ana Clark : Chico Buarque, recortes e passagens

Mai 2017 – Mazé Torquato Chotil : Lembranças da Vila

Juillet 2017 – Marcia Camargos : Monteiro Lobato e os modernistas brasileiros – antagonismos e convergências na busca da identidade nacional

Septembre 2017 – Dominique Stoenesco, traducteur de Mon cher cannibale

Octobre 2017 – Izabella Borges, traductrice de Un crime délicat

Novembre 2017 – Roniere Silva Menezes : Cabral, Rosa e Vinicius: Literatura, música e diplomacia

Novembre 2017 (édition spéciale) – rencontre du groupe Mulherio das Letras Europa

Décembre 2017 – Mauricio Vieira : A árvore oca

Janvier 2018 – Natan Barreto : Bichos: poesias desenhadas

Février 2018 – Eliana Bueno, traductrice des Contes de Perrault

Mars 2018 – Fabiano Ormaneze : La poétique de la presse – Journalisme et Littérature au Brésil.

Avril 2018 – Christiane de Murville : A Caverna Cristalina

Mai 2018 – Rodrigo Dias : Lettres pour Irene

Juin 2018 – Aleilton Fonseca : La guerre de Canudos

Septembre 2018 – Boumé Boubekeur (auteur de “L’homme de Rio”) et Antoine Chareyre (traducteur de “Parc industriel”, de Patricia Galvão)