Programmation culturelle brésilienne et lusophone à Paris – octobre 2018

(Page actualisée quotidiennement, n’hésitez pas à la consulter régulièrement)

Concert Mestre Luiz Paixão + DJ Amy B & Seu Matuto

Vendredi 12 octobre de 20h30 à 05h00

Senhoras e senhores, embarquement immédiat pour les confins des folles brésiliennes ! A la vitesse du son, rejoignez l’ambiance survoltée des clubs de São Paulo, Rio de Janeiro ou Salvador. Avec les soirées TUDO BEM, goûtez aux hybridations musicales qui font pulser la jeunesse brésilienne. Pour sa grande première à Paris, l’ALG t’offre une nuit de « festa » au pays du carnaval avec en tête d’affiche Mestre Luiz Paixão, musicien légendaire du Nordeste !

@ L’Alimentation Générale, 64 rue Jean-Pierre Timbaud, 75011 – Paris

https://www.facebook.com/events/470035550142946/

Exposition Géométries Sud, du Mexique à la Terre de Feu

du 14 octobre 2018 au 24 février 2019

Géométries Sud, du Mexique à la Terre de Feu célèbre la richesse et la variété des motifs, couleurs et figures dans l’art latino-américain. De l’art populaire à l’art abstrait, de la céramique à la peinture corporelle en passant par la sculpture, l’architecture ou la vannerie, cette exposition rassemble près de 250 œuvres de plus de 70 artistes, de la période précolombienne jusqu’aux productions les plus contemporaines. Présentées pour la première fois en Europe, de nombreuses œuvres des indiens Ishir (ou Chamacoco), vivant dans la région paraguayenne du Gran Chaco, évoquent leurs mythes et leurs rites sacrés. Les lignes et les triangles des dessins des Wauja côtoient les arabesques ondulantes de ceux des Kadiwéu [Caduveo], peuple vivant dans le Mato Grosso au Brésil, dont les peintures faciales ont fasciné Claude Lévi-Strauss. Les plus grands photographes et artistes brésiliens se sont passionnés pour le langage complexe des indiens, à l’instar de Claudia Andujar et Miguel Rio Branco qui captent la pratique d’ornementation corporelle quotidienne des Kayapó, ou de Luiz Zerbini qui mêle dans ses toiles lumineuses portraits historiques et images de cérémonies amérindiennes.

@ Fondation Cartier pour l’art contemporain, 261, Boulevard Raspail, 75014 – Paris

https://www.fondationcartier.com/expositions/geometries-americaines-du-mexique-a-la-terre-de-feu/

Concert Bixiga 70 (Afrobeat, Brésil) – Festival Jazz sur Seine

Mercredi 17 octobre à 20:00

Véritable bombe scénique, Bixiga 70 est l’étoile montante de la florissante scène afrobeat, que le groupe agrémente de ses tambours, dub, guitare mandingue…
Avec leur funk instrumental métissé d’afrobeat, de malinké guinéen, de candomblé brésilien, de samba et de cumbia, Bixiga 70 est l’un des groupes les plus courus de tout São Paulo d’où ils sont originaires. Leur quartier, Bixiga, est un melting pot culturel où se côtoient des gens d’origine italienne, africaine et du Nordeste ; ce qui fait de cet endroit l’un des meilleurs lieux pour écouter de la musique et le terreau du plus fin des combos instrumentaux de la ville.

@ New Morning, 7 & 9, Rue des Petites Ecuries, 75010 Paris

http://www.newmorning.com/20181017-4232-Festival-Jazz-Sur-Seine.html/

Concert Mayra Andrade – WorldStock Festival #6

Mardi 23 octobre 2018 de 20h30 à 23h30

Mayra Andrade est de retour avec un nouvel album intitulé Manga, subtil mélange de rythmes africains et de ses racines capverdiennes.
En créole, en anglais, en français ou en portugais, la capverdienne nomade Mayra Andrade nous a toujours entrainé dans un mouvement aventureux, tendre, inattendu. Sa pop englobe tout le vaste mouvement du monde, entre romantismes occidentaux et sensualités du Sud, reggae d’ici et trois-temps d’Afrique.

@ Théâtre des Bouffes du Nord, 37 bis boulevard de la Chapelle, 75010 Paris

http://www.aparteweb.com/awprod/BNOR/AWCategories.aspx?S=1&INS=BNOR&CAT=487&SEA=2018&LNG=FR

Show Thiaguinho – Samba, Electro, Hip Hop

Jeudi 25 octobre à 19:00

Né à l’intérieur de São Paulo et élevé au Mato Grosso do Sul, Thiaguinho a grandi en écoutant de la musique Sertaneja, un rythme prédominant dans la ville où il vivait. Mais les références musicales de la famille ont aussi influencé le garçon de Presidente Prudente, qu’écoutaient Elis Regina et Tim Maia. Il chantait encore et jouait de la guitare sur les coraux de l’église qu’il fréquentait avec sa mère. Il a rencontré la pagode à travers un oncle, et depuis lors, il s’est fixé un objectif: être un musicien, ou plutôt pagodeiro.

@ Cabaret sauvage – 211, Avenue Jean Jaurès, 75019 Paris

http://www.cabaretsauvage.com/2018/10/show-thiaguinho/

BAL BRÉSILIEN des Bécots da Lappa

Vendredi 26 octobre à 21:00

Les 7 musiciens des Bécots da Lappa vous plongent dans le meilleur de la musique populaire brésilienne (samba, choro, forró, coco…), dans la joie et la bonne humeur !
Retrouvez l’ambiance des bals cariocas et surtout, venez danser comme vous êtes !

@ Le chinois, 6 place du Marché, 91300 Montreuil

https://www.helloasso.com/associations/bidule-et-bemol/evenements/le-bal-bresilien-des-becots-da-lappa